Interview de Jc gnahoua, cojep suisse, membre de la coordination de la diaspora, après la grande marche du 02 juillet pour le Röhabilitation de Laurent Gbagbo boycotée par la presse française

Posté par rtiverites le 7 juillet 2011

paris.jpg

video de la marche

 

RTI VERITES: Pensez vous que la marche que vous avez co-organisé est une réussite?

 

JC Gnahoua: Oui vous avez bien vu, d’abord le nombre donc la quantité, ensuite la qualité, nous avons enrégistré des Africains venus de toute l’Europe, je reponds donc par l’affirmative cette marche a été une réussite.

 

RTI VERITES: De nombreux médias ont boycotté

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

Deuxième Lettre de MAMBO ABBE reporter de la RTI: A ses collègues des Médias d’Etat Ivoiriens

Posté par rtiverites le 6 juillet 2011

Le reporter MAMBO ABBE de la RTI , écrit une lettre à ses collègues des Médias d’Etat Ivoiriens en guise de soutien moral,  au moment où nombre d’entre eux sont dans le collimateur des nouvelles autorités Ivoiriennes.

Chères Confrères de la RTI, de Fraternité Matin, de l’AiP et tous les journalistes qui ont servi l’Etat de Côte d’Ivoire.

Devant la diabolisation qui est orchestrée par la nouvelle classe dirigeante à notre sujet, je voudrais partager avec vous quelques phrases.

Je voudrais d’abord exprimer mon soutien à Germain de Guézé et à Serges Boguhet de la RTI qui sont encore en détention; que Dieu les fortifient dans cette épreuve. N’oublions jamais de prier pour eux.

J’exprime également mon soutien à tous ceux qui comme moi, ont vu leurs  comptes gelés en guise de représailles alors qu’ils ont des familles, des enfants à bas âge à scolariser, à nourrir et à soigner pour certains.

Je voudrais maintenant protester contre le muselement de certains jourmalistes, et constater par la même occasion l’entorse faite à la liberté d’expression  dans mon pays la Côte d’Ivoire et en déduire que le Régime du Président installé militairement par les Autorités Françaises actuelles, M. Alassane Ouattara est un Régime Totalitaire.

Chères collègues, devant toutes les persécutions et autres mauvais traitement dont nous sommes victimes, sachons rester dignes.

Ces actes que je mets sur le compte de l’Infantilisme d’Etat, sont organisés pour justifier la calamité dans laquelle a été mise la Côte d’Ivoire pour satifaire les intérêts d’Etat des uns et les ambitions personnelles des autres.

Depuis 1999 le Médias d’Etat ont joué leur rôle; nous avons fait de notre mieux, au prix de grands sacrifices quelques fois, mais jamais, nous n’avons démissionné.

En effet les Médias que nous sommes en général, avons comme « matière première » l’information. Nous décrivons l’histoire de notre pays qui est écrite par les hommes politiques. Mais particulièrement nous Médias d’Etat, travaillons pour le gouvernement dont nous sommes la propriété.

Qu’il s’agisse des coups d’Etat et des rebellions, nous n’en avons jamais créés. Notre rôle est de les décrire. Ainsi, en Fevrier 1992 sur nos antennes et dans nos colonnes, Laurent Gbagbo « le casseur » a été mis aux arrêts par l’Etat Ivoirien, le Premier Ministre de cette époque, Alassane Ouattara avait organisé une grande conférence de presse  largemment relayée à l’époque par nos soins.
En 1999 les mêmes Médias d’Etat ivoiriens s’étaient faits l’Echo du mandat d’arrêt international lancé contre M. Ouattara, ex Premier Ministre, pour fraude sur la nationalité.

Les Médias d’Etat ont joué un grand rôle pour asseoir l’accord politique de Ouagadougou. La caravanne de la paix de Charles Blé Goudé qui a préparé l’arrivée de Guillaume Soro à la Primature et l’accord politique de Ouagadougou ont été largement rélayés par ces mêmes médias d’Etat.

J’ai personnellement effectué de nombreuses missions dans ce cadre, notamment au nord du pays une zone sécuritairement dangereuse. Nous avons donc pris beaucoup de risques et je précise en guise d’exemple qu’ au retour d’une de ces missions mon équipe a été la cible de coupeurs de route.

Pour asseoir l’accord politique de Ouagadougou, j’ai participé à la couverture des combats entre les hommes de Koné Zacharia, rentrés en Dissidence et les combattants de Wattao, avec tous les risques que cela comportait.

Pendant ce temps, les journalistes qui se font passer pour les grands « Ouattaratistes » actuellement, dormaient tranquilement chez eux.

Je prends tous ces exemples pour vous dire de ne point vous sentir coupables à cause des pressions exercées à votre endroit.

N’est-ce pas vous qui avez entièrement couvert la campagne électorale et donné des temps d’expression équitables à chaque candidat.

En suivant leur raisonnement, cela signifierait-t-il  que Brou Aka Pascal actuel DG de la RTI a donc été corrompu pour faire la part belle à M.Ouattara lors du face à face GBAGBO-OUATTARA?

Pouvons nous en déduire par conséquent que notre chef d’Etat et son DG de la RTI doivent être soupçonnés de corruption puisque cela semble être une recompense?

Il en est de même pour Beugré Mambé nommé aux premières heures de l’ère Ouattara, Gouverneur d’Abidjan; anciennement Président de la CEI, il avait été épinglé pour fraude massive. Que doit on déduire de sa nommination?

Pour toutes ces analyses, je pense que nous ne devrions pas nous laisser opprimer par les agissement de la nouvelle classe dirigeante sous traitante du régime sarkozy.

Nous avons pleinement joué le rôle qui nous était dévolu.

Ce n’est pas nous qui avons financé les coups d’Etat et la rebellion, comme nous avons pas organisé la flamme de la paix non plus.

Nous décrivons l’actualité, l’ensemble des évennements qui se produisent dans notre environnement.

Même si nous ne pouvons pas exprimer ouvertement notre fièrté pour avoir fait ce que nous devions, faisons le interieurement. Parce qu’au délà de la condition materielle, le bien être est d’abord mental. La force de l’esprit sur la chaire. Comme le prescrivent tous les livres saints.

Il ne doit pas s’agir pour nous de regretter d’avoir fait notre travail.

Qui a détruit la RTI?

Ce sont les rebelles qui ont détruit tous les relais; ce sont les mêmes qui ont pris de force la Télévision de Bouaké pour en faire une télévision pirate de propagande « TV NOTRE PATRIE ». Ils ont également pilonné notre centre emetteur d’Abobo tuant des innocents, l’ONUCI-FM a piraté les ondes de la RTI, les Hélicos Franco-Onusiens ont finalement piloné la maison de la télévision à Cocody.

TCI, est une télévision pirate de propagande sans statut juridique, à laquelle l’on tente d’attribuer un rôle épique.

Je ne pense donc pas que sur les questions de déontologie, d’éthique et de morale professionnelle nous ayons des leçons à recevoir du groupement politique délégué Sarkozy-Ouattara-Soro.

Je ne voudrais même pas parler des médias « pro Sarkozy » qui se font passer pour des chantres du professionnalisme et de la vérité immuable, alors qu’elle reçoivent des dictées du quai d’orsay, elles ont certes une puissance technologique proportionelle aux économies qu’elles servent, mais elles ne sont pas libres de leurs opinions, vous l’avez vous même constaté.

Je voudrais profiter pour faire un commentaire bref sur le magazine « jeune Afrique ».

Je trouve le rôle de cet hebdomadaire, nocif et négationniste pour l’Afrique. Peut-être que ses journalistes sont ils victimes de l’influence de  leur dénomination « jeune Afrique ». Mais je voudrais leur rappeler que pour bon nombre d’ Africains, l’Afrique tend vers sa maturité.

Epargnez vos vies et continuez de travailler pour notre nation. Un jour, il fera jour.

MAMBO-ABBE

 

 

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

Néo-Colonialisme: Renversement de LAURENT GBAGBO par la France, l’Afrique se reveille en Occident.

Posté par rtiverites le 30 juin 2011

Normal
0

21

false
false
false

DE-CH
X-NONE
X-NONE

 

Laurent GBAGBO, le Président Ivoirien en captivité est incontestablement
l’homme politique Africain le plus populaire en Europe et dans les réseaux
sociaux internet, notamment Facebook: près de 9000 facebookers ivoiriens
utilisent une identité visuelle rappelant le combat du leader Africain, Laurent
GBAGBO.

Aucune semaine ne passe sans qu’une manifestation pour condamner
l’injustice dont il est victime ne soit organisée dans une capitale Européenne.

Alain Toussaint et Abel Naki pour le compte de la grande famille
politique de Laurent GBAGBO dirigent cette « Résistance », ils
bénéficient de l’appui des « patriotes » qui, au nom de leur chef
Charles Blé Goudé ont pris le relais de la mobilisation en Europe.

Patrice Kouté chefs des Patriotes ivoiriens de la Diaspora est secondé
par 
le
Germaniste, Politologue Jean Claude Bougouhi Gnahoua qui est la cheville
ouvrière de ces grandes mobilisations.

Jean Claude Gnahoua, ex membre de la Fesci s’est exilé en Suisse en 1999
pour fuir les exactions du régime d’Henri Konan Bédié
, ce germanophobe est doctorant
en science politique à l’Université de Zuric

 

 

h, il travaille dans une structure
d’accueil et d’orientation d’exilés politiques pour le compte du canton de
Zurich.

 

663854556788440955818440955221411169490n.jpg

Jean Claude GNAHOUA BOUGOUHI

RTI VERITES:

Pourquoi gaspillez-vous tant d’énergie pour une cause perdue? Laurent
Gbagbo a été évincé et Charles Blé Goudé est en fuite, que recherchez-vous
donc?

 

JC GNAHOUA:

Votre question est
simpliste mais je vais vous répon

 

dre. Toutes les grandes idéologies qui ont
porté ce monde, sont nées des grandes déceptions issues de grandes crises qui
ont déprimé une ou plusieurs parties du monde. Ainsi avez-vous entendu parler
du capitalisme qui s’opposait au communisme, la guerre froide entre l’EST et
l’OUEST, les clivages GAUCHE-DROITE dans la vie politique occidentale. 

Eh bien toutes ces
notions idéologiques sont nées de constats amers et ce sont les compétitions
entre ces différentes écoles qui ont animé la vie politique intérieure et les
relations internationales des pays avancés.

Mais les occidentaux, ou
si vous voulez les nations avancées, face à l’émergence des Dragons d’Asie (Chine,
Inde, Japon…) ont réduit considérablement leurs antagonismes, parce que la
guerre froide a permis l’épanouissement de ces pays qui représentaient les
vitrines de chaque monde. Alors les puissances ont décidé de s’entendre
sur l’essentiel : le contrôle des zones énergétiques charnières du globe.

L’Afrique riche en
ressources a donc connu à cet effet, à partir des années 90 une reprise en main
des ex-puissances coloniales. Les coups d’Etat et des guerres civiles ont déstabilisé
les jeunes économies en plein essor.

 

Au fur et à mesure que
les divergences entres puissances du monde s’atténuaient, les pays Africains et
ceux du moyen orient ont senti l’étau se resserrer autour d’eux, de sorte qu’en
2010, année du cinquantenaire de nombreux pays Africains, la question de la
souveraineté réelle des Etats Africains s’est posée.

L’occident vient de nous
donner la réponse en Côte d’Ivoire et en Lybie.

 

RTI VERITES :

Comment cette donne que vous décrivez peut-elle changer ? Et vous
ne m’avez toujours pas dit pourquoi tant d’énergie gaspillée alors même que
Laurent GBAGBO et Charles Blé Goudé sont « out ».

JC GNAHOUA:

 

Justement, nous sommes au
début du changement après 50 ans d’oppression stratégique. Toute cette
mobilisation sur les réseaux sociaux d’internet et les insistantes
manifestations en faveur du Président Gbagbo en Europe qui ne désemplissent pas
constituent le signe d’une prise de conscience.

Pour vous répondre ;
Laurent Gbagbo et son équipe dont Charles Blé Goudé ont déclenché un processus
au niveau socio-psychologique.

En résistant ouvertement
mais intelligemment, car d’autres leaders l’ont fait avant lui, Laurent GBAGBO
a ouvert les yeux des masses populaires Africaines sur la nécessité pour les  dirigeants Africains de travailler vraiment
pour les intérêts des peuples, même s’il n’a pas pu dérouler aisément ce
programme révolutionnaire.

Et le rôle de mon chef
Charles Blé Goudé a été réellement de sensibiliser le peuple, notamment la
jeunesse sur cette doctrine nouvelle pour les Africains, le patriotisme, la
résistance face à l’oppression, par des moyens historiques comme les m

 

ains nues
qui rappellent les grandes révolutions opérées par Ghandi, Martin Luther King
et autres.

C’est pour effacer ce
marquage d’Esprit que Ouattara et Soro ont été mandaté, ce qui explique toute
cette violence orchestrée avec l’aide l’ONU et la France, avant et pendant l’élection,
pendant et aujourd’hui après la crise post-électorale.

Cette violence a pour
objectif d’éteindre la flamme patriotique en Côte d’Ivoire, la violence en Côte
d’ivoire n’est donc pas le fait d’éléments incontrôlés. Soro et nous avons fait
la même école politique de base communiste, et je connais cette méthode.

Elle a été utilisée en
Union Soviétique pour casser toute velléité contre le communisme.

J’ai l’impression même
que tout ce que le Premier Ministre de Ouattara a retenu du communisme c’est l’aspect
hégémonique et brutal.

 

Reste maintenant à la CPI
d’entrer en ligne de compte pour parfaire le coup, et je crois que le clash
aura lieu en ce moment-là, car la Haye risque d’être le théâtre de nombreuses manifestations
qui vont finir par discréditer toutes ces organisations internationales s’ils
prennent le risque d’y transférer le leader GBAGBO LAURENT.

Le renversement de
Laurent GBAGBO par la France vient donc de déclencher la phase II de l’émancipation
des peuples Africains après la première phase opérée par nos pères au début du
siècle dernier. Cette autre phase vers la liberté s’apparente à une  lutte pour le souverainisme des Etats d’Afrique
noire.

Laurent Gbagbo, Charles
B
lé Goudé et les refondateurs ont donc préparé l’avenir de leur postérité et à
ce titre ils sont déjà inscrits dans les annales historiques quel que soit l’issue
pour chacun d’eux.

2044471015017446997909658184409566397627949757o.jpg

Manifestations pour Laurent gbagbo

RTI VERITES :

Quelle est votre interprétation des évènements en cours dans votre pays ?

JC GNAHOUA:

C’est le chaos, c’est la
débâcle d’un système en voie de perdition.

Ouattara et Soro ont
accompagné le pays dans le gouffre souhaité par leurs maîtres blancs qui vont
maintenant essayer de prendre le contrôle de la régulation  des segments centraux de la vie économique et
politique en Côte d’Ivoire.

Vous savez, depuis la
traître négrière en passant par la période coloniale et jusqu’aujourd’hui il y a
des africains opportunistes et ambitieux qui n’ayant pas conscience de leur
propre état favorisent la chute de leur peuple.

Ceci dit je tiens à préciser
en tant que légaliste, l’obligation pour moi, de respecter l’autorité de l’Etat
de Côte d’ivoire et des personnes qui l’incarnent, même si ces personnalités ne
représentent pas pour moi des références morales éthiques ou politiques.

paris.jpg

 Manifestation en faveur de Laurent gbagbo àparis

 

 

 

 

 

 

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

Lettre de MAMBO ABBE reporter de la RTI aux Patriotes Ivoiriens

Posté par rtiverites le 27 juin 2011

dsc00231.jpghttp://rtiverites.unblog.fr/files/2011/06/dsc00231.jpgLe reporter MAMBO ABBÉ s’est révélé au Monde pendant le processus de sortie de crise en Côte d’Ivoire. En 2006, il a couvert à travers des reportages la caravane de la paix de Charles Blé Goudé, leader des jeunes patriotes. Cette caravane de la paix qui avait pour objectif de soutenir l’accord politique de Ouagadougou a fait le lit de la trêve entre belligérants en Côte d’Ivoire.
Une des missions du reporter, polir l’image des acteurs principaux de la rébellion des Forces Nouvelles auprès des ivoiriens pour permettre un processus de sortie de crise aisé.
Il est reconnu comme le principal homme des médias de Charles Blé Goudé, et la courroie de transmission entre le leader des jeunes patriotes et la rébellion des Forces Nouvelles pendant les années de l’accord politique de Ouagadougou.
Pendant la crise Post électorale en Côte d’Ivoire, ce reporter qui en sait beaucoup, a fait de nombreuses révélations qui se sont vérifiées.
Il a pratiquement prédit l’option meurtrière du camp Ouattara, dévoilé ses alliés et leurs intentions, analysé les risques.
Mais il a surtout démontré que l’Election en Côte d’Ivoire était une mascarade.
Le sort a voulu qu’il soit à l’extérieur du pays lorsque Abidjan est attaqué le 30 mars 2011. Porté disparu depuis lors, il réapparaît à travers une lettre aux patriotes ivoiriens.

Chers Patriotes Ivoiriens

Nombreux parmi nous sont tombés, des plus illustres aux anonymes.
Nombreux sont également ceux qui seront marqués à vie psychologiquement et physiquement.
D’autres sont en captivité, et nous, par la grâce de Dieu, avons un relative liberté.
A part ceux que Dieu a rappelé auprès de lui, les patriotes ivoiriens qui ont encore le souffle de vie souffrent énormément de cette situation.
Parce que nous vivons encore; nous avons des devoirs envers l’humanité, c’est pourquoi je voudrais appeler à sortir rapidement de l’émotion dans laquelle nous sommes afin de penser à notre avenir, celui des futures générations.
Les puissances qui ont favorisé cette situation ont connu cette époque de troubles où l’Être Humain est chosifié.
De ces sacrifices, ces nations ont construit la puissance à partir de laquelle ils nous écrasent.

La première leçon à retenir: Les pas des Hommes ne sont pas les pas de l’Humanité.
Pour paraphraser, Laurent Dona Fologo dans son discours lors de la fête de la Résistance à San Pédro (NDRL Ville portuaire du Sud Ouest de la Côte d’Ivoire) je cite » On ne plante pas un arbre pour en consommer forcément les fruits. »

Il faut essuyer vos larmes, parce que nous avons gagné une partie de la guerre de libération totale de l’Afrique en posant la vraie problématique  » Qui dirige vraiment en Afrique ».

Le cas de la Côte d’Ivoire et de Laurent GBAGBO révèle au monde entier et à l’opinion Africaine concernée; la méthode des occidentaux pour dominer l’Afrique. Elle apporte donc une réponse claire à cette problématique:

Ce qui était caché pendant 50 ans est révélé désormais dans toute sa nudité et sa bassesse:

- La création des rebellions en Afrique et précédemment en Amérique Latine.
- Le rôle réel des Nations Unies dans les conflits armés.
- Le rôle des certains Chefs d’Etats dans la déstabilisation des régions.( ex: Blaise Compaoré)
- L’organisation des génocides.
- Le pillage des ressources au détriment des vies humaines.
- La lâcheté et l’Hypocrisie institutionnelle de la communauté dite internationale et des ONG dites humanitaires.( médecins après la mort)
- Le caractère inhumain des sanctions internationales pour créer le Chaos.
- Le vrai rôle des organisations internationales et Régionales dont l’objet( pour la majorité de ces groupement), est la régulation des intérêts des puissances…

Eh bien chers amis, la Résistance Patriotique Ivoirienne a tenu échec pendant 8 ans ce système d’anarque internationale à plusieurs niveaux. Ce qui a permis palier par palier à tous les schémas du système de se dévoiler.

l’offensive des Armées d’occupation en Côte d’Ivoire ( Licorne-Onuci-Ecomog), qui s’est soldée par la prise en otage de Laurent Gbagbo, de ses proches et de plusieurs personnalités militaires, para-militaires et civiles de son régime, montre clairement les limites du système Néocolonialisme en Afrique.

Toute la planète sait que celui qui est censé diriger la Côte d’Ivoire depuis le fameux 11 Avril n’est pas le choix des ivoiriens, il représente plutôt les intérêts des puissances qui l’ont porté au pouvoir. Et il se comportera en conséquence, les évènements politiques, sécuritaires et économiques depuis sa prise de pouvoir indiquent clairement la mission qui lui a été assignée par ses mandants.

Cette situation éclaire aujourd’hui, les Africains, ces nombreux anonymes dont l’opinion n’est pas conforme à la ligne Éditoriale des « Grands Médias ».
En occident, l’opinion s’offusque de cet interventionnisme et craint le retour du bâton, en termes d’immigration. Les organisations internationales et les ONG Humanitaires veulent quant à elles sauver la face, nous ne sommes plus loin d’un scandale qui va changer beaucoup de choses.

C’est donc un pas de géant qui a été posé en Côte d’ivoire.

En ce qui concerne l’avenir immédiat, j’aurai quelques recommandations.

Dans l’Esprit des puissances qui ont mandaté les Dirigeants actuels de notre pays, les rebelles,c’est nous; le sentiment patriotique grandissant et tenace des ivoiriens est diamétralement opposé à l’ordre Mondial, dont l’objet principal constitue la régulation de leurs intérêts économiques et stratégiques.
Le pouvoir politique a donc été retiré purement et simplement aux ivoiriens. Nous sommes devenus des étrangers dans notre patrie, la terre de nos père.

Aussi, lorsqu’on est orphelin il y a une attitude à adopter:

Aimer son pays ce n’est pas forcement aimer ceux qui le dirigent.

Aujourd’hui, je comprends et je crois que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé l’avait déjà compris également, que tous nos anciens Dirigeants étaient vraiment des Patriotes. C’est pourquoi, même Houphouet Boigny a été malmené vers sa fin, ainsi que tous ses successeurs.

Pendant 42 ans, malgré les tentatives de divisions ethno-religieuses,la nation se construisait, c’est pourquoi, ils nous ont divisé physiquement, par la scission du pays afin de mieux aiguiser la haine tribale dans chaque partie, ce qui leur a permis de placer à notre tête un homme venue d’ailleurs pour assurer leurs intérêts.

- Baissons donc les rancœurs ethniques et religieuses, parce que même les exactions commises actuellement ont pour objectif de creuser le fossé entre nous, sachons donc discerner les évènements.

- N’attendons rien du pouvoir en place, il n’est pas de nous, il servira les puissances qui l’ont installé, retenons par conséquent qu’il ne nous doit rien. Je ne vous demande pas de désobéir à l’autorité car elle vient de Dieu, qui est souverain et qui sait pourquoi il laisse faire quelques fois, de plus nous sommes légalistes et Républicains, nous l’avons chanté pendant 8 ans, voici l’occasion de mettre en oeuvre ce que nous défendions.
Mais je répète que nous ne devrions rien attendre d’eux parce qu’ils sont en mission pour l’étranger.

- Maintenant est arrivé le moment où nous, ivoiriens devons travailler pour notre bien être. Le pouvoir économique doit être notre préoccupation Première. En effet cela a été notre faiblesse, développons cela dans la solidarité entre ivoirien. Inventons une économie de solidarité, faisons tourner l’argent entre nous.
Notre solidarité doit décourager certains étrangers qui voudraient profiter de cette situation.

Je ne vous demande pas d’en faire vos ennemis, mais il s’agit simplement de récupérer ce qui nous appartient par la solidarité entre nous.

- Chassons de nos pensées la subversion, elle ne fera que nous retarder.
Ils ont détruit notre pays et tué les nôtres parce qu’ils ne sont pas d’ici, et ils y ont été aidé par des ivoiriens stupides et cupides, il faudrait maintenant tout reconstruire.

Gardez la foi, l’esprit patriotique a mûri dans nos pères qui nous l’ont légué, nous l’avons à notre tour exprimé, d’autres générations le feront triompher. C’est un esprit ,on ne peut le mettre en captivité.

Retenez qu’après le jour, il y a la nuit, considérez qu’il fait nuit en Côte d’Ivoire et que le soleil finira par se lever.

Haut les coeurs, DIEU vous bénisse, qu’il vous fortifie dans cette autre Etape du combat, qu’il guide vos pas.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Bonjour tout le monde !

Posté par rtiverites le 27 juin 2011

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

 

Lesenegalais |
Aurélien Brillant MIAMISSA |
Caveat emptor |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | unsa-cprpsncf
| Parti Libéral Tunisien
| maestre